Home

Projet PATIMA


Le projet de la JICA dénommé Projet de Développement Rural à travers la vulgarisation de l’Aquaculture de Tilapia (PATIMA) dans la Région de Boeny, au Nord-Ouest de Madagascar a démarré au mois de mars 2011 en collaboration avec le Ministère de la Pêche et des Ressources Halieutiques en ciblant les Districts de Mahajanga II, Marovoay et Ambato-Boeny. Ce projet de coopération technique durera trois années et demi et prendra fin au mois de septembre 2014.

Le projet a pour but d’améliorer les conditions de vie des agriculteurs dans les zones cibles à travers la promotion de l’aquaculture de Tilapia en adoptant quatre méthodes d’approche :

- Développer les méthodes de production d’alevins (Oreochromisniloticus) appropriées à la zone cible ;

- Vérifier les méthodes d’aquaculture locale appropriée à la zone cible (techniques extensives et semi-intensives) ;

- Améliorer la compétence des promoteurs du projet, des paysans pilotes et des personnes concernées par la promotion de l’aquaculture (Identification et formation des sensibilisateurs, des paysans pilotes et vulgarisateurs) ;

- Améliorer les conditions de vie des paysans à faible revenus dans les zones cibles.

Activités :

- Enquête cadre sur l’état des lieux (situation de Boeny) ;

- Introduction de la souche pure d’Oreochromisniloticusdu Japon, appelé « NILO-JICA » ;

- Essais et contrôles des fermes ;

- Développement des méthodes améliorées sur la technique de production d’alevins ;

- Préparation du plan de développement régional de l’aquaculture ;

- Suivis.

Espèces élevées :

- Les principales espèces élevées sont :

  • Le tilapia Oreochromisniloticus et O. mossambicus
  • la carpe Cyprinuscarpio

Système de production :

Trois systèmes de production sont appliqués dans la Région de Boeny, notamment :

- l’élevage en étangs ;

- l’élevage en rizières du type sans aménagement et certains avec un étang refuge ;

- l’élevage en cages qui a été pratiqué par deux exploitants mais qui n’a pas évolué.

Situation actuelle :

- Parmi les 60 pisciculteurs recensés dans le cadre du projet, 34 pisciculteurs sont en activités et ils sont tous des grossisseurs ou producteurs de poissons de consommations ;

- A part le Centre de Développement de la Culture de Crevettes ou « CDCC », il n’y a pas d’unité de production d’alevins de poisson d’eau douce dans la Région et donc aucun producteur privé d’alevins ;

- La distribution des géniteurs pour les producteurs d’alevins a été stoppée jusqu’à écoulement total des 13.000 alevins en attente de débouchés et sont stockés au CDCC (la Direction de l’Aquaculture doit communiquer aux pisciculteurs nécessiteux dans d’autres Régions de la présence de stock d’alevins d’Oreochromisniloticus au CDCC);

- La rizipisciculture ou l’élevage en rizières va reprendre après la saison de pluie ;

- Les pisciculteurs ne sont pas prêts à investir étant donné le coût élevé de l’élevage. La taille minimum requise des bassins d’élevage est de 200m2.

- Un site d’élevage en cages a été visité à Vohitsara, dans la Commune d’Ambondromamy, District d’Ambato – Boeny.

Recommandations du projet :

  • L’élevage de Tilapia mâle par l’inversion du sexe à travers l’utilisation d’hormone masculinisante dans l’aliment est recommandée ;
  • La collaboration des pisciculteurs avec des projets ou partenaires financiers (FRDA, AMPA,….) est souhaitable