Home

Bref aperçu de la formation au JICA TBIC

Cette formation a été offerte par JICA dans le cadre du renforcement des capacités des ressources humaines du CARD ou Coalition for African Rice Development. L'offre a été ouverte aux organisations gouvernementales et non gouvernementales intervenant dans le domaine de la promotion de la riziculture.

Titre de la formation :

Rice cultivation techniques for small scale and extension for Africa

Techniques de riziculture à petites échelles et de vulgarisation pour l'Afrique

Durée de la formation : du 22 mars au 7 octobre 2009

Pays participants : Burundi, Ethiopie, Kenya, Madagascar, Namibie, Niger, Ouganda, Tanzanie

Nombre de participants : 10

Langue de formation : Anglais

Objectif de la formation : Acquérir des connaissances et expériences en techniques de riziculture (incluant la gestion de l'eau et la technologie après récolte) et en méthode de vulgarisation et formuler un plan d'action approuvé et basé sur les besoins locaux pour la promotion de la riziculture.

Objectif global du programme : Renforcement des capacités des organisations à travers la réalisation d'un plan d'action sur les techniques de riziculture et la méthode de vulgarisation.

Les principaux acquis durant la formation : les techniques de riziculture; la physiologie et l'écologie du riz; les sols, préparation et fertilisation; protection des plantes (contrôle des insectes, des ravageurs, des herbes et des maladies); la gestion de l'eau; la technologie pendant et après récoltes; la planification, les méthodes et la stratégie de vulgarisation; la gestion du cycle de projet; les méthodes de collecte de données en milieu rural; les structures et stratégies de promotion de l'agriculture au Japon.


PLAN D'ACTION APRES LA FORMATION

Titre : Amélioration des techniques de riziculture et des conditions de vie dans les zones rurales d'Antananarivo

Organisation : BUCAS ECAR Antananarivo

102, rue Jérôme Rakotomalala Antanimena

Antananarivo 101 - Madagascar

Durée : Novembre 2009 - Juillet 2010

Zone d'intervention : Antananarivo (Région Analamanga)

Groupe cible : Paysans dans les zones éloignées

Contexte du plan

Située sur les hautes terres centrales de Madagascar, Antananarivo se positionne entre 900 et 1700 mètres d'altitude. Elle est dotée d'un climat tropical d'altitude à deux saisons contrastées avec des précipitations moyennes annuelles de 1250 mm et des températures moyennes inférieures à 20°C.

Le riz est l'aliment de base de la population. Mais, la pression démographique commence à se faire sentir et entraîne une insuffisance des terres cultivables. Pourtant, les paysans pratiquent encore les cultures de subsistance et la plupart d'entre eux, plus particulièrement ceux dans les zones éloignées, se contentent des méthodes traditionnelles. Aussi, à cause du manque de communication et de stratégie d'animation claire, l'innovation des techniques de riziculture dans les zones rurales stagne. Beaucoup de paysans ne sont pas autosuffisant en riz. L'eau qui est une importante ressource devient un problème à cause de la mauvaise gestion de l'environnement et la connaissance floue sur le riz. En effet, d'une part, les paysans ont des difficultés à gérer l'eau dans leurs rizières qui se dispersent parfois dans des localités éloignées les unes des autres. D'autre part, les feux de brousse et la surexploitation des versants accentuent l'érosion en saison de pluies et détruisent les terrains de cultures. Ces problèmes constituent une sorte de cercle vicieux de la pauvreté.

Ainsi, ce plan vise à résoudre les principaux problèmes de la riziculture dans notre zone d'intervention en capitalisant les connaissances et techniques acquises au cours de la formation au JICA TBIC. Il consiste à établir un système de communication pour l'innovation des techniques de riziculture et de l'amélioration des conditions de vie dans les zones rurales éloignées.


Objectif global du Plan : Améliorer les conditions de vie des paysans dans les zones éloignées

Objectif spécifique : Améliorer les techniques de riziculture dans les zones éloignées

Résultats attendus

  1. Améliorer le système d'animation dans notre organisation
  2. Diffuser des techniques de riziculture adéquates, en particulier les techniques de gestion de l'eau et la technologie après récolte dans les zones rurales éloignées.
  3. Promouvoir un programme d'amélioration de conditions de vie dans les zones rurales éloignées.

Activités

1.1. Mettre en place un système de formation pour les animateurs et les techniciens

1.2. Etablir des champs de démonstration et de vérification technique dans un (ou quelques) centre(s) de formation

1.3. Réaliser des sessions de formation participative pour les animateurs et techniciens.

2.1. Organiser et conduire des séances de formation pour des groupements villageois

2.2. Effectuer des démonstrations dans les champs des paysans

2.3. Organiser des visites régulières auprès des groupements villageois

2.4. Organiser un festival annuel pour les riziculteurs

3.1. Formation des animateurs pour l'amélioration des conditions de vie

3.2. Superviser une recherche participative pour l'amélioration des conditions de vie

3.3. Réaliser d'une manière participative quelques actions concrètes en vue de l'amélioration des conditions de vie des paysans tels la gestion de l'économie des ménages ruraux, l'hygiène, l'assainissement, l'éducation, le "village modèle"…

Stratégies

Outre la formation des paysans, notre stratégie se basera sur le renforcement des capacités de notre institution en matière de stratégie pour le développement rural. Un programme de pérennisation est envisagé pour les années à venir avec les animateurs et centres concernés. Par ailleurs, les principes suivants vont guider notre plan :

  • Renforcement de la collaboration avec les autorités locales
  • Intégration du plan dans le contexte en développant les partenariats avec les différents réseaux (publics, privés)
  • Collaboration efficace avec les centres de formation
  • Sélection des villages et des groupements en fonction de leurs besoins et l'importance des problèmes chez eux.
  • Faciliter l'introduction de l'innovation en utilisant l'approche d'apprentissage des adultes et la démarche participative
  • Adapter les techniques et le contenu de formation aux réalités locales
  • Veiller à la bonne gestion et la préservation de l'environnement ainsi qu'à la promotion du développement durable.

Operation plan

N?

Activités

Résultats attendus

Principaux moyens

Responsable

L

P.R

A

1.1.

Mettre en place un système de formation pour les animateurs

Système de formation mise en place au sein du BUCAS

Matériels pédagogiques et transports (1)

X

X

1.2.

Etablissement d'un champ de vérification

Champ de pratique et de vérification technique pour les techniciens établi

Champ

Matériels techniques

Semences – engrais (2)

X

X

X

1.3.

Formation participative pour les animateurs

Renforcement des capacités des animateurs (formation à chaque phase)

(1)

X

X

2.1.

Formation pour les groupements paysans

Amélioration des connaissances en matière du riz

(1)

X

X

2.2.

Démonstration sur les champs des paysans

Adoption des techniques par les paysans

(2)

X

X

2.3.

Visites régulières auprès des groupements

Suivi et résolution des problèmes

Transport

X

X

2.4.

Organisation d'un festival annuel

Echanges d'idées et orientation pour les paysans

Transport, hébergement et restauration

X

X

X

3.1.

Formation des animateurs pour le programme d'amélioration de conditions de vie

Renforcement des capacités des animateurs

(1)

X

X

3.2.

Recherche participative pour l'amélioration des conditions de vie

Besoins des paysans et approche de mise œuvre des solutions identifiés

(1)

X

X

3.3.

Quelques actions concrètes pour l'amélioration des conditions de vie

Amélioration des conditions de vie des ménages concernés

Transport

Eventuels matériels en fonction des besoins.

X

L = Lanto P.R. = Personnes Ressources A = Animateurs LI = Livelihood improvement


Plan d'animation pour la diffusion des techniques de riziculture

Objectif

Contenu technique

Mois

Méthode d'animation

Responsable et collaborateurs

Indicateurs

Adoption de techniques de riziculture adéquates au moins par 100 paysans

Sélection des semences, préparation des pépinières, Préparation des sols, techniques de repiquage

Novembre - Décembre

  • Formations des groupements villageois
  • Visites périodiques
  • Démonstration sur les champs des paysans
  • Utilisation du champ de vérification technique dans un centre de formation
  • Animateurs
  • Leaders locaux
  • Paysans
  • Au moins 100 paysans de 10 villages adoptent les techniques de gestion de l'eau et de technologie après récoltes en 2010.

Gestion de l'eau

Gestion des herbes

Contrôle des insectes et des maladies

Décembre - Mars

Technologie pendant et après récoltes

Mars - Juin

DESCRIPTION DU CHAMP DE VERIFICATION

Le champ de vérification technique sera installé à Sadabe au sein du centre Sahafanilo à 54 km d'Antananarivo. Une collaboration avec le centre a été initiée afin de permettre une comparaison de différentes techniques de riziculture en fonction des réalités. Les conditions environnementales, tels la qualité des sols, les problèmes de gestion de l'eau et le climat y reflètent également les difficultés rencontrées par les paysans. En effet, Sadabe se situe dans la partie Nord d'Antananarivo, avec un climat plus ou moins frais et un sol hydromorphe de couleur noire difficile à drainer. L'objectif est ainsi d'expérimenter et d'exposer différentes techniques de riziculture afin de favoriser la formation continue des techniciens et la recherche action en vue de découvrir les méthodes appropriées à chaque environnement.

Caractéristiques des parcelles et des techniques à utiliser

Différentes parcelles existent au sein du centre

Parcelles de SRI :

  • Dimension :
  • Sols déjà aménagés par l'équipe du centre avec l'appui d'un technicien du BUCAS
  • Drainage et irrigation maîtrisés
  • Utilisation de fumure
  • Age des plantes repiquées : 8 - 15 jours
  • Espacement des plantes 25cm x 25cm
  • Economie d'eau surtout durant la phase végétative

Parcelle de démonstration de technique de riziculture conventionnelle

  • Dimension : 33m x 10m
  • Sol hydromorphe de couleur noire et difficile à drainer (fopotra)
  • Utilisation compost
  • Age des plantes à repiquer 20 jours
  • Espacement des plantes 20cm x 20cm ou 25cm x 25cm
  • Gestion de l'eau pour maîtriser les herbes et en fonction de la croissance des plantes

Parcelles de riziculture semi traditionnelle

  • Dimension :
  • Sol hydromorphe de couleur noire et difficile à drainer
  • Pas d'engrais
  • Age des plantes 30 jours et plus
  • Espacement pas encore clarifié (avec ligne de 10cm x 15cm ou pas de ligne ou …)
  • Eau gardée tout au long de la vie des plantes

LISTE DES VILLAGES IDENTIFIES POUR LA PREMIERE ANNEE

DISTRICT

COMMUNE

Fokontany ou villages

Manjakandriana

Miadanandriana

Ambohitsoabe

Antanimasaka

Andriampamaky

Andriampamaky

Andramasina

Andramasina

Ambodivato

Amboaroy

Ambohimarina

Anjozorobe

Ambohimirary

Ambohimirary

Amboniakondro Est

Antanetibe Antsakay

Analaroa

Ambaribe

Anjozorobe

Anjozorobe

Beronono

Ambongamarina

Amparihy

Ambohidratrimo

Iarinarivo

Antanantanana

Manjakazafy

Ambatofamamba Ambatomasina

Anjanadoria

Antanetibe-Ankorona

NB :

  • Les villages en caractère gras bénéficieront des séances de formations
  • Les autres feront l'objet d'accompagnement régulier à travers des visites


M. ANDRIAMAMONJY Lantonirina Gilles

Email : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Tél. 22 267 13


102, rue Cardinal Jérôme RAKOTOMALALA Antanimena

BP 8303 - 101 ANTANANARIVO – MADAGASCAR

Tél. (261 20) 22 267 13 – Fax (261 20) 22 540 75 – E-mail : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.